Une nouvelle chronique sur Rose Garden

Publié le 6 Octobre 2014

Une nouvelle chronique sur Rose Garden

Cette chronique a été écrite par Chris Lilac que je remercie.

Vous pouvez la lire sur son site :

http://lilacgrace.wordpress.com/2014/10/04/rose-garden-carmen-pennarun/

Sinon, voici le copié-collé de cette critique :

L’HISTOIRE

Carmen Pennarun vit en Bretagne, elle sait capter la saveur d’instants magiques qu’elle traduit en poésie ou en histoires, aussi délicates que troublantes.
Avec Rose Garden elle s’adresse aux lecteurs adultes en sept nouvelles qui, de Boston à Brocéliande, en passant par la Normandie, les emmènent dans un univers aux frontières du fantastique.
Tous ces signes qui jalonnent l’existence et auxquels les « anciens » étaient attentifs, « sommes-nous encore prêts à les entendre ? », interroge-t-elle.
De cette écoute, de cette faculté à nous laisser surprendre dans un monde où le progrès, souvent, nous dépasse, où la jeunesse se cherche, peut dépendre la courbe d’une vie, quand on permet au merveilleux de s’y glisser.

MON RESSENTI

Un recueil de nouvelles très surprenant car on passe d’un univers bucolique à un univers fantastique, d’un paysage de Bretagne à un paysage américain. J’ai aimé me plonger dans les multiples univers, découvrir les ambiances propres à chacun.

L’auteur a une écriture fluide et poétique à laquelle j’ai vraiment adhéré.

Lire Rose Garden c’est l’assurance d’un bon moment de lecture bien loin des tourments de ce monde qui ne tourne plus très rond depuis quelques temps, c’est aussi l’assurance de lire des textes de qualité et de ne pas s’ennuyer. J’ai aimé la poésie avant chaque nouvelle, posée là comme un préambule à la nouvelle.

Les différents personnages sont tous attachants à leur manière et j’ai éprouvé beaucoup de sympathie pour certains d’entre eux. J’ai voyagé et j’ai même pu sentir les embruns de la Bretagne chère à l’auteur.

Je suis sortie de cette lecture calme, posée et le sourire aux lèvres. Un bol d’air frais nécessaire et salutaire, un livre qui mérite d’être connu.

VERDICT

Offrez-le vous ferez des heureux et offrez-le vous parce que vous le méritez… A conseiller aux amoureux de poésie et d’évasion.

Rédigé par Carmen Atonati

Publié dans #Articles

Repost 0
Commenter cet article

Aloysia 10/10/2014 19:41

Merci, Carmen, de nous faire découvrir ce livre qui a l'air en effet plein de charmes ! Je suis sûre que je l'aimerais beaucoup. Je vois que tu as un autre site ? Je vais y faire un saut si tu en mets le lien. Moi aussi j'ai deux sites, après avoir "suspendu" celui, très énorme, que j'avais sur overblog depuis 2005 (mais qui reste affiché). Bises !

Carmen Atonati 10/10/2014 20:00

L'autre blog :

http://tisanedethym.apln-blog.fr

J'ai ralenti, bien involontairement, mon activité d'écriture depuis la sortie de mon livre. L'arrêt de l'inspiration m'inquiéte, mais il paraît que ce phénomène est "normal".

La porte est grande ouverte pour la poésie. Je l'invite. Je l'attends.

Suis-je bien venue sur le site actuel, Aloysia ?

Bon week-end. Carmen

jamadrou 10/10/2014 17:53

Tu es passée sous mes: "Signes" est-ce un signe?
alors, je viens chez toi et je lis:
"Les mots, comme les couleurs, envaguent mes jours" et moi j'aime ça.
Et je vois "Rose Garden" présenté par Chris L. et je me dis: " ça aussi ça me va!" alors je reviendrai pour lire tranquillement, pour savourer et si tu permets Carmen, je m'abonne pour divaguer avec toi et "envaguer" mes jours.
Parce que la forêt de Brocéliande est juste à côté de moi et les korrigans souvent chatouillent mes oreilles.

Carmen Atonati 10/10/2014 19:15

C'est un plaisir de recevoir un peu de visite. J'ai un autre blog sur apln.blog. Je mets ici mes textes courts, et je parle également de peinture, alors que je réserve les textes plus longs pour le second blog. À bientôt. Carmen