Le pont

Publié le 7 Avril 2015

Le pont

.

.

On pose ses pas sur des chemins pavés de roc, puis de terre battue, puis sur des planches de bois qui deviennent de plus en plus incertaines jusqu'à ce que nous n'accordions plus de poids aux choses de la vie, alors nous marchons légers, insouciants, le vide sous nos pieds.

Nous avons toujours su marcher ainsi, le vide pour seul appui, mais à chaque fois que nous en avons pris conscience nous nous sommes mis à paver la sente.

.
.

Carmen P.

Rédigé par Carmen Atonati

Publié dans #poésie

Repost 0
Commenter cet article

Jonas D. 22/05/2015 10:17

Bonjour Carmen. Ce pont est formidable, il nous instruit de la fragilité de ce monde et de la dangerosité à le traverser. La photo est splendide. Jonas

Carmen Atonati 28/05/2015 00:13

Une photo qui inspire, en effet. Je vais mettre un autre texte, écrit aujourd'hui et qu'une photo a fait surgir.

Plumes d Anges 18/05/2015 11:32

Ton blog est un bel univers Carmen, merci de me le faire connaître ! Quant à ces mots, ils sont d'une justesse exquise, tendre à être légers est un si beau programme. Belle journée à toi. brigitte

Carmen Atonati 28/05/2015 00:05

Merci pour cette visite, Plumes d'Anges. Mes mots tendent vers la légèreté, mais ils sondent parfois des espaces chargés d'inquiétudes. Amitiés. Carmen

Aloysia 16/05/2015 18:04

Bravo Carmen. Une très, très belle réflexion !!

Carmen Atonati 28/05/2015 00:02

Merci Aloysia !

Cardamone 17/04/2015 17:30

J'adore cette photo, qui t'inspire un très beau texte.

Carmen Atonati 19/04/2015 14:34

Bonjour Cardamone. Merci d'avoir osé t'aventurer sur ce pont !