L'homme qui marche

Publié le 22 Juillet 2016

L'homme qui marche

.

L’homme qui marche avance sans pencher
— s’il penche ce n’est qu’illusion —
Il côtoie toutes les solitudes
et connaît la force du vacillement
Quelque chose en l...ui, pourtant,
se maintient immobile
non pas face au monde
mais au cœur de celui-ci.

.

À chaque instant
dans le détachement au passé
et dans l’ignorance de l’après
la conscience vive pose
son pas sur la marche à ravir
— une constante en dent de scie —
où chaque palier résonne juste
où la joie demeure jusque dans l’épreuve
elle intime l’harmonie
et s’abreuve au rythme du souffle
elle équilibre la présence
au parfait élancement
de notre enfance sur terre.

.
Carmen P.

.

illustration : Van Gogh, Pollard Willow, 1882

Rédigé par Carmen Atonati

Publié dans #poésie

Repost 0
Commenter cet article

Jean-Pierre Tondini 13/10/2016 12:26

Ce titre me ramène à un ouvrage (bande dessinée) de Jirô Taniguchi. Superbe, claire, bourrée de sentiments et d'émotions trop souvent tues en nous. A (re) découvrir.

Carmen Atonati 09/04/2017 22:59

Je n'ai pas lu ce manga, Jean Pierre, mais je ne doute pas qu'il soit rempli de poésie. À découvrir donc !

Jean-Pierre Tondini 03/09/2016 11:17

L'homme né au pied d'une pyramide donc le chiffre d'or permet son ascension. Alors seulement, au terme de tant d'efforts "dans le détachement du passé, dans l'ignorance d'après", l'homme s'affranchit de lui, de sa vie.
Joli texte Carmen, profond, habité.
JPT

Carmen Atonati 09/09/2016 16:38

Il est nécessaire d'être vraiment dans le présent, sinon je ne garantis pas l'équilibre !
Merci Jean Pierre.