À fleur de peau

Publié le 28 Juin 2017

 

 
Elle portait sur son visage, pâle et chiffonné
comme une pause excavatrice.
Le langage en travées de silence
rehaussait ses sourcils, circonspects
jusqu'à ce que son âme
régule l'intonation du coeur
et qu'elle repose sa tête.
Poing sur la joue.
 
 
.
C.P.
 
illustration : Eva Soulu

 

Rédigé par Carmen Atonati

Publié dans #poésie

Repost 0
Commenter cet article

rivagedazur 01/07/2017 11:33

Un poing sur la joue,
sur un beau visage tourmenté,
l'encre se parfume au temps...de l'émotion..
sur leur vague ,flotte un rêve lointain..
retenant ses larmes,
Et dans l'onde des mots,
se mire ,
le miroir de ton ame..

Carmen Atonati 02/07/2017 13:58

Les émotions sont à accueillir, sinon elles frappent sans cesse à la porte de la conscience. À accueillir puis elles s'effacent ou s'écoulent comme tu le dis avec l'onde des mots....

rivagedazur 30/06/2017 21:24

Bonsoir Carmen..
les mots sont le miroir de ton âme...
quel plaisir délicieux de lire enfin une prose qui m'interpelle ,une poésie aux mots sensibles qui offrent les prémices de la beauté des mots..et de leur échange,à travers l'invisible..
je suis sous le charme de ces paroles..accompagnées de ce tableau qui les expriment dans ce visage triste ,aux poings sur les joues..

Carmen Atonati 01/07/2017 10:41

Des mots posés sur un visage pour exprimer la phrase émotionnelle et le poing sur la joue comme un point à la ligne vers une phase plus sereine.
C'est ce point sur la joue qui sonnait pour moi comme le point à la ligne qui a fait naître ce petit texte. Heureuse qu'il te plaise, rivagedazur.

Maryline 29/06/2017 11:40

Il y a des visages qui en disent plus que les mots... Joli texte aux mots choisis!

Carmen Atonati 01/07/2017 10:36

Merci, Maryline !