Espaces

Publié le 11 Juin 2017

 

Le donjon d'une île

élève au midi du lac

sa voix solitaire


 

Les creux de l'onde

effarouchent l'écho

d'un tremblant d'encensoir


 

Ainsi le soleil

au couchant joue son éclat

à pile ou à face

entre le plein de la feuillée

et le vide qui l'agite


 

.

Carmen P.

photo Elisabeth Henry (Château de Leeds dans le Kent)

Rédigé par Carmen Atonati

Publié dans #poésie

Repost 0
Commenter cet article

rivagedazur 12/06/2017 12:39

Donjon solitaire ,cerné par les eaux,ses pensées s'élèvent vers l'horizon..
On a tous ces moments de solitude..ces silences qui nous pansent..ces présences si absentes..
Peut-être le temps est-il un allié finalement, puisqu'il me permet
de tranquillement découvrir des émotions partagées..

Carmen Atonati 12/06/2017 15:25

Merci pour cette lecture, Rivagedazur. Le temps est toujours un allié, mais il n'est pas toujours facile de l'accepter (à hauteur humaine).