Sans parole

Publié le 11 Juin 2017

.

Il avait un air de jamais plus

il donnait encore l'impression de vouloir suivre une voie

mais il portait cette tristesse que l'on ne peut partager

quand la raison s'abandonne à la fatalité

étreignant les élans de vie, jusqu'à la dernière brisure.


 

Il avait un air de jamais plus

et je me suis arrêtée avec mes paroles au bord des lèvres

des paroles prêtes à chavirer toutes les résistances du corps

Je me suis arrêtée car je ne pouvais ignorer

plus longtemps l'intelligence de sa nature.

 

.

Carmen P.

 photo :  Zoheir Brihoum.

Rédigé par Carmen Atonati

Publié dans #Poésie

Repost 0
Commenter cet article

rivagedazur 12/06/2017 13:07

Sans Paroles
C’est savoir lire toutes les phrases qui sont dans le coeur de l’autre, et en lisant le délivrer. C’est déplier son coeur comme un parchemin et le lire à haute voix,
Il suffit d'une main tendue pour que s'imprime la mémoire d'un visage que jamais le temps n'effacera.

Carmen Atonati 12/06/2017 18:00

Deviner ce qui ne peut être dit, sans faire de suppositions, sans se laisser gagner par la panique, non plus... là, il fallait entendre qu'une fin de vie était proche.